Amoureux malgré lui..et surtout eux !

Il est 11:44 et je ne l’aime plus…
 

- Ça a commencé à quel moment?
- Je ne sais pas…elle était là…je l’ai croisée près des toilettes…
- Et?
- Je lui ai dit que je lui ferai la cour dans les prochains mois.

- Elle a dit quoi?

- Rien, elle a souri.

- Ensuite?
- Ensuite, j’ai tenu ma promesse…

- Ça t’a suivi combien de temps?
- Le temps? Ça dépend comment vous le quantifiez.
- Combien de mois?
- Je ne sais pas…
- Ça a commencé près des toilettes…et après ? Combien de temps?
- Je ne sais pas… ça a commencé depuis toujours…je l’ai aimé avant…

- Avant de la rencontrer?
- Oui…

- Qu’est ce qui vous plaît chez cette personne?
- Certainement son sourire, ses mains aussi…ou peut être quand elle ment…
- Que ressentez vous face à cette attitude comportementale?
- Je me sens heureux…Quand elle sourit…C’est cool…
- C’est cool? Que voulez vous dire par « cool »?

- C’est cool, c’est tout, ça ne s’explique pas… ça se vit…
- Y a t il d’autres moments où vous ressentiez ça, Ce « cool »?

- Oui à l’école quand j’avais des bons points…
- C’est le même sentiment de bonheur?

- Je ne sais pas …c’était pour dire quelque chose.

 
- Nous allons recommencer à partir des toilettes…
 

- Je n’ai plus rien à dire (entrave à une enquête).
- Est-qu’il y a eu relation sexuelle?

- C’est quoi une relation sexuelle?

- Est-ce qu’il y a eu pénétration?
- Oui, j’ai pénétré son âme (rires dans la salle).

- Ah oui ! C’est comment pénétrer une âme?

- C’est comme…vous vous rappelez… petit…, Mr l’inspecteur, et qu’on prenait de grandes gorgées de lait concentré au frigo? Le truc de chez Nestlé?
- Euuh oui…Oui…C’est comme ça pénétrer une âme?
- La jouissance est à peu près la même.

- Oui mais concrètement ça veut dire quoi?

- Ça veut dire ta mère est une grosse pute ! Voilà ! (insulte à l’encontre de la génératrice d’un agent public en fonction)

 
L’inspecteur claque la porte…
 

Le greffier, un mec pas très beau, pas très laid… un tunisien quoi :
- Vous devriez lui présenter des excuses.

- Je lui présenterai des excuses quand tu me présenteras ta sœur !

- Vous aggravez votre cas Monsieur.
- Ah oui? Je l’aggraverai d’avantage si je vous dis que vous faites un boulot de merde à noter tout ce que les gens disent au lieu d’écrire votre propre histoire?

- Je n’ai pas d’histoire à raconter, je ne suis pas malade moi !
 
Le lendemain, 12h :30
 

- On dit que vous êtes plutôt quelqu’un de « joyeux » de « taquin ».

- Il parait…
-C’était le cas avec elle ?

- Non, elle a une forme de sympathie qui t’empêche d’aller chercher une vanne machiste.

- Quand vous avez su qu’elle était « saine » et pas « touchée » par la maladie, ça n’a pas changé la donne?
- J’ai continué d’aimer l’idée de l’aimer…

- Il me semble que c’est une aliénation mentale…une forme de masochisme.
- Appelez ça comme vous voulez.
- Vous avez souffert?
- Non ! Une femme enceinte souffre-t-elle des coups de pieds de son bébé?

- C’est votre bébé?
- Mr l’inspecteur je vous trouve « exceptionnellement » con !
- Elle vous a refusé ses faveurs !
- Je ne mendiais pas des faveurs ! Je découvrais un diamant ! C’est différent !
- Et elle ? Elle a souffert?

- Oui je crois.
- Comment?
- Je pense qu’elle aurait aimé ressentir la même chose pour moi.

- Qu’est ce qui vous fait dire ça?
- Parfois, ça pétille l’espace d’un instant, mais ça ne prend pas, comme ce vieux briquet qui ne marche plus…
- Et elle a souffert de ça?

- Peut être que j’aime à le croire…en vérité, ça se pourrait qu’elle s’en fout éperdument.

- Quelles étaient et quelles sont vos relations avec les autres femmes? Ressentez vous la même chose par rapport à d’autres?

- Non.

- Comment vous expliquez cela ?

- C’est … C’est comme si le genre féminin s’est arrêté en elle.

 

 


Autres articles

2 commentaires

  1. Mary dit :

    It is more than bothersome – that\’s very ploite of you!But yes, the internet and blog-sphere seems hard to define and own. Also there are many people who show no respect for others and just copy their work. Most people with a sense of decency will seek permission or at least give credit where credit is due. Frankly, my experience with publishers who are bigger than Big Brother is that they rarely show courtesy or respect to artists, especially writers and photographers. There is also an attitude of \ »Well, anyone could do that\ » which is a generalisation but I\’ve come across it fairly often and it is extremely frustrating. Writing is not something anyone can do. Neither is photography, design or styling. They are all forms of creativity and therefore, unique to the individual behind them.(Oh, oops, have I just raved?! Does this sound alittle too close to the bone for me? Oh well, gave myself away there!)Anyway, I\’m sitting down again now…. congratulations on this blog and piquing H&G!!

  2. shojjalqc dit :

    SZ3DO7 huoemfhndyca

Répondre

LE CH'VEU 2014 par Pat... |
SYNAPCCA |
L'ECRIT D'HYMALET |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Merlin Bonheur
| ... HUMAINSANIMAUX du m...
| AWANATU